Vers l’aperçu de la foire aux questions

Foire aux questions

Migros propose beaucoup de produits étrangers. Pourquoi ne prend-elle pas plus en compte les producteurs suisses pour conserver ainsi des emplois en Suisse?

Avec plus de 100 000 collaborateurs, Migros est le plus grand employeur de Suisse. Nous sommes donc tout particulièrement conscients de notre responsabilité et nous efforçons de maintenir des relations de partenariat à tous les niveaux.

Afin de répondre aux attentes de nos clients, nous proposons une large palette de produits d’origine suisse et étrangère. Dans un magasin Migros, près de 70% des denrées alimentaires proviennent de Suisse; dans le domaine des produits frais (viande, produits laitiers, etc.), on atteint même 80% ou plus. La déclaration de provenance pratiquée systématiquement par Migros doit aider les clients à faire leur choix sur la base d’informations correctes.  En fonction de ses possibilités financières, de ses goûts ainsi que de ses considérations éthiques, notre clientèle peut ainsi se décider pour l’un ou l’autre produit.

Une approche purement commerciale conduirait dans certains cas à augmenter la part des importations. Migros étant la partenaire la plus importante des agriculteurs helvétiques et tenant à les soutenir autant que possible, elle acquiert une part importante de son assortiment en Suisse. Il nous faut toutefois tenir compte de la situation du marché, car le rapport qualité-prix reste un élément déterminant pour nos clients. Actuellement, Migros achète bien 20% de la production des agriculteurs helvétiques. Les quelque 200 millions de francs que nous investissons annuellement dans nos industries de production montre également que nous croyons en l’avenir de l’agriculture suisse et n’importons pas des quantités toujours plus importantes de marchandises de l’étranger.

Avec notre label «Terra Suisse», sous lequel nous proposons depuis le printemps 2008 des produits céréaliers et de la viande, nous montrons clairement notre engagement envers l’agriculture helvétique. Ce label, dérivé d’IP-Suisse (céréales) et M-7 (viande) est utilisé pour des produits suisses pour la production desquels la biodiversité, l’être humain et l’environnement ont été pris en compte.