Vers l’aperçu de la foire aux questions

Foire aux questions

Migros propose des produits alcoolisés dans ses magasins et vend des boissons alcoolisées dans les centres de loisirs, les stations-service Migrol et chez les détaillants proposant des produits Migros. Ne viole-t-elle pas ainsi ses principes?

Alcool dans les denrées alimentaires:
Déjà du vivant de Gottlieb Duttweiler, Migros proposait dans son assortiment des denrées alimentaires alcoolisées comme des tourtes aux kirsch ou des pralinés. Cela n’a jamais contrevenu au principe de base de Migros, inscrit dans le contrat avec les coopératives, de ne pas vendre de boissons alcoolisées.

Gottlieb Duttweiler voulait s’assurer que ses principes commerciaux «des prix avantageux grâce à de faibles marges» ne favorisaient pas la dépendance du peuple à l’égard de l’alcool. Il fumait volontiers un cigare et appréciait aussi un verre de vin.

L’alcool sert de vecteur de goût dans l’industrie alimentaire. Les quantités d’alcool utilisées dans les pralinés, chocolats ou gâteaux sont faibles. Une bière pression (3 dl) contient, par exemple, cinq fois plus d’alcool que 100 grammes de truffes à la liqueur. Le prix des pralinés alcoolisés est proportionnellement beaucoup plus élevé que celui des boissons alcoolisées. La quantité d’alcool contenue dans 100 grammes de truffes coûte 30 fois plus que sous forme de bière.

Sur la base de ces faits, Migros a décidé il y a longtemps déjà que de tels produits ne représentaient aucun danger sérieux. L’interdiction de vente de l’alcool a donc été explicitement limitée aux boissons alcoolisées.

Boissons alcoolisées:
Migros continue de ne pas vendre d’alcool et de tabac dans ses magasins. Conformément aux principes de Gottlieb Duttweiler, cette interdiction sera maintenue. Après une discussion approfondie, l’assemblée des délégués de la Fédération des coopératives Migros a autorisé la vente de boissons alcoolisées dans les Golf-clubs gérés par Migros et dans certains centres de loisirs. Cette décision a été soutenue par la majorité.

Les shops des stations-service Migrol ne sont pas des magasins Migros. Ses locataires sont des partenaires de la coopérative Migrol, une entreprise autonome de la communauté Migros. En tant que partenaires, les locataires sont soumis à diverses conditions contractuelles avec Migrol. Certains sont des franchisés qui vendent des produits Migros, mais peuvent définir eux-mêmes une partie de l’assortiment.

Ce règlement garantit seulement à Migrol de pouvoir gérer ses affaires de façon rentable dans un marché suisse des huiles minérales très concurrentiel et continuer à proposer des carburants à un prix avantageux sur le plan national.

Il en va de même pour les détaillants qui vendent des produits Migros. Eux aussi proposent un assortiment Migros plus ou moins vaste, complété par des articles non-Migros et par des boissons alcoolisées et du tabac.