Vers l’aperçu de la foire aux questions

Foire aux questions

Pourquoi les fruits et légumes bio sont-ils emballés dans du plastique?

À Migros, plusieurs experts travaillent chaque jour à optimiser nos emballages et à tester des matériaux alternatifs. Le plastique est remplacé chaque fois que cela s’avère judicieux. Ainsi Migros a annoncé qu’elle doublerait la vente en vrac de produits biologiques cette année: à l’avenir, 6000 tonnes de fruits et de légumes bio seront proposées sans emballage.

Conformément à l’Ordonnance sur l’agriculture biologique, les produits bio doivent cependant toujours être séparés des produits conventionnels d’une manière clairement identifiable, c’est pourquoi aujourd’hui ils sont encore souvent emballés. Un simple étiquetage de l’étalage n’est pas suffisant. Selon les termes de l’Ordonnance sur l’agriculture biologique, il convient de s’assurer pour chaque article que le client sache s’il s’agit d’un produit conventionnel ou d’un produit bio. Dans un rayon de vente en vrac, cette directive est difficile à mettre en œuvre.

Par exemple Migros s’emploie constamment à identifier les autres produits pour lesquels il est possible de remplacer l’emballage sous film plastique par un autocollant. Les nectarines, melons, avocats et oranges bio ainsi que de nombreux autres fruits et légumes sont munis d’un autocollant ou d’une banderole. Ont récemment été ajoutés la courgette bio, le poireau bio et la patate douce bio. En outre, nous tatouons les fruits et légumes dans le respect total de l’environnement, à l’aide d’une technologie laser également appelée Natural Branding. Celle-ci nous permet de graver sur nos mangues et nos avocats le label Bio obligatoire.

Un fin film plastique est toutefois pertinent pour la protection du produit: un concombre non emballé n’est, par exemple, plus commercialisable après quelques jours, alors que 1,5 g d’emballage permet de le conserver frais environ 2 semaines. Un produit avarié en raison du manque d’emballage pollue davantage l’environnement que ne le ferait son emballage. Il convient d’éviter impérativement le gaspillage alimentaire, même en petites quantités.